Non, le Coronavirus n’est pas une simple grippe !

Non, le Coronavirus n'est pas une simple grippe !

Par Nicolas Faure, le 1er avril 2020

Certains observateurs répètent toujours que le Coronavirus n’est pas plus grave qu’une grippe. Pour appuyer leur propos, ils martèlent le nombre de morts de la grippe classique : 10 000 par an en moyenne. Avec quelques milliers de morts seulement, le Coronavirus ne serait donc pas plus mortel que cette infection virale saisonnière !
Décryptage d’une erreur monumentale.

Une comparaison absurde

D’où vient ce chiffre de 10 000 victimes de la grippe en moyenne par année ? D’un travail des experts qui estiment la surmortalité d’une période donnée imputable à la grippe.
Avec diverses fluctuations selon les années et la virulence des épisodes de grippe, on arrive grossièrement à 10 000 décès en moyenne. Ce nombre est donc une estimation, établie après la fin de chaque épidémie !
Cette estimation comprend les décès en milieu hospitalier mais aussi tous les décès extérieurs à l’hôpital qui sont bien entendu beaucoup plus nombreux !

Il est évident que les spécialistes de Santé Publique France vont effectuer ce travail d’estimation de la surmortalité due au Covid-19 après que la situation se soit tassée.

Bref, d’ici la réalisation d’une estimation par Santé Publique France, il n’y a aucune forme de logique rationnelle à comparer cette estimation de 10 000 morts de la grippe aux 3 523 décès avérés en milieu hospitalier de patients atteints du Coronavirus !

La véritable comparaison à effectuer

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des données qui permettent de comparer la grippe saisonnière au Covid-19 !

En effet, il est facile de connaître le nombre de patients en réanimation et décédés dans un hôpital pour la grippe classique et le Coronavirus !
Ces données sont disponibles sur le site de Santé Publique France.

Pour rappel, voici les chiffres de l’épidémie de Coronavirus de février jusqu’au 31 mars :

  • Patients en réanimation (au 01/04/2020, nombre non-cumulé) : 5 565
  • Patients décédés à l’hôpital : 3 523

Voici maintenant les chiffres de quelques épidémies récentes récupérés sur le site de Santé Publique France. J’ai dû pas mal naviguer dans des documents mal rangés pour trouver les infos donc j’ai récupéré trois années récentes au hasard.

Épidémie de grippe 2019/2020

  • Patients en réanimation (cumulé) : 809
  • Patients décédés à l’hôpital : 83

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-10.-saison-2019-2020

Épidémie de grippe 2017/2018

  • Patients en réanimation (cumulé) : 2 915
  • Patients décédés à l’hôpital : 490

Cette année-là, l’estimation globale s’élève à 13 000 décès.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-16.-bilan-preliminaire.-saison-2017-2018

Épidémie de grippe 2012/2013

  • Patients en réanimation (cumulé) : 751
  • Patients décédés à l’hôpital : 128

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe.-point-au-16-avril-2013

Grippe de Hong-Kong 1969/1970

Je me suis également intéressé à un cas particulier bien précis, celui d’une pandémie ayant eu lieu il y a 50 ans, parfois comparée au Coronavirus : la grippe de Hong-Kong.
Pour cette épidémie particulièrement grave, pas de données sur les cas placés en réanimation ni les décès en milieu hospitalier mais 31 226 décès durant les deux mois de l’épidémie (décembre 69-janvier 70). Un calcul réalisé par des chercheurs de l’INSERM qui a été réalisé sur la base du modèle classique d’une estimation de la surmortalité.

Source : https://www.liberation.fr/france/2005/12/07/1968-la-planete-grippee_540957

On le voit, il y a largement plus de cas en réanimation et de décès en milieu hospitalier pour le Coronavirus que pour la grippe classique !
Et ce alors que nous sommes encore loin de la fin de l’épidémie…

Tableau récapitulatif - Comparaison grippe Covid-19

Il serait absurde de penser que cette différence frappante ne se retrouve pas dans les analyses de Santé Publique France quant à la surmortalité du Covid-19. La barre des 10 000 morts sera évidemment largement dépassée !

Quelques réflexions complémentaires

1/ Le Coronavirus a bien évidemment largement moins circulé au sein de la population française que la grippe saisonnière.
Par ailleurs, il n’existe aucune défense immunitaire au sein de la population contre ce nouveau virus. De même, il n’existe aucun vaccin et traitement efficace contre lui.
Si des mesures fortes de confinement n’avait pas été prises, le bilan aurait été catastrophique, à l’image au moins de celui en Lombardie.
Pour information, dans cette région italienne la plus touchée par le virus, il y a eu plus de morts du Coronavirus (2 238 décès) du 16 au 22 mars 2020, que de morts toutes causes confondues dans la même région la même semaine en 2019 (2 046 décès).

2/ La létalité du Coronavirus – que j’estime entre 0,5 % et 1 % de l’ensemble des contaminés – est importante mais loin d’être compliquée à gérer pour un pays comme la France.
Ce qui est potentiellement dramatique, c’est la taux de malades en réanimation. Le 31 mars 2020, Jérôme Salomon, directeur de la Santé, a évoqué une « situation totalement inédite dans l’histoire de la médecine française » avec ces plus de 5 500 personnes simultanément présentes en réanimation.
Voilà le vrai danger : l’effondrement du système hospitalier sous le poids des cas graves.

3/ Si la France était correctement gouvernée, il n’y aurait pas eu besoin de confinement. Nous aurions mis en place une politique stricte à base de tests massifs, de distanciation sociale et de port obligatoire du masque. Cette crise sanitaire aurait été gérée sans trop de problème et surtout sans sacrifier notre économie.

Car le Coronavirus n’est pas une menace insurmontable. Mais ce n’est pas, non plus, une simple grippe.

Nicolas Faure

Un avis sur “Non, le Coronavirus n’est pas une simple grippe !

  1. Très bon site. Pour te faire plus connaître, republie sur Riposte Laïque ou Résistance Républicaine. Ces sites sont ouverts à ce genre d’articles. J’ai relayé tes vidéos ou textes deux ou trois fois surtout sur race, qi, cerveau, intelligence.

    Une idée aussi est de partir des commentaires et d’écrire un article de réfutation.

    Bonne continuation ! Ton travail est très utile, c’est du solide sur quoi s’appuyer pour convaincre les autres que les intuitions naturelles qu’ils ont enfouies sous des couches épaisses de déni sont finalement les bonnes.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s